Please check out the new WECF website on wecf.org!

Stay here to browse our website archive (2004-2018).

WECF Deutschland

WECF France

WECF Nederland

Facebook

Twitter

YouTube

Aide humanitaire d’urgence au Kirghizstan : nous avons besoin de vos dons !

Après deux révolutions en cinq ans, et les pires malaises ethniques depuis deux décennies, le Kirghizstan parvient juste à stabiliser la situation de conflit grâce à un référendum

01.07.2010 |WECF France




Après deux révolutions en cinq ans, et les pires malaises ethniques depuis deux décennies, le Kirghizstan parvient juste à stabiliser la situation de conflit grâce à un référendum. Jusqu'à présent, le monde ne semble pas avoir pris conscience de la gravité des troubles.  Les fonctionnaires déclarent que jusqu'à 2000 civils pourraient avoir été tués durant les émeutes de ce mois-ci. Le nombre de morts officiellement enregistrés se monte à 289.

Les femmes victimes de violence
L'une des organisations partenaires de WECF est basée à Osh, la ville du sud où beaucoup d'atrocités ont été commises. Le personnel de CAAW (Alliance d'Asie Centrale pour l'eau) nous rapporte que "beaucoup de femmes et de jeunes filles ont été violées. Ainsi, la semaine dernière nous avons trouvé une fille, une élève de 9è, qui a été victime d’un viol. Outre les grâves séquelles physiques subies, son état mental est inquiétant. Une autre jeune fille mariée a été violée  par près de 100 hommes, elle est en état de choc et se comporte comme une zombie. Ces femmes ont vraiment besoin d'aide en particulier d'une aide médicale et psychologique.  D'après ce que nous entendons, les viols ont encore lieu mais les officiels essayent de garder l'information en dehors de la presse pour éviter une nouvelle éruption de violence. Ces détails sont  horribles  mais je ne  peux pas garder le silence, en tant que femme et mère." Nous dit encore notre partenaire
Une employée kirghize de WECF ajoute:" Malheureusement, avec la culture dominante en Asie Centrale les femmes violées ne peuvent pas se marier ni avoir une vie de famille normale. Elles devront migrer dans une autre région, ou vivre dans la honte pour le reste de leur vie.

WECF et CAAW ont lancé un appel à soutien pour des dons. CAAW fournit de l'aide humanitaire pour les victimes de violence. L'argent peut être transféré directement à CAWW, basé dans la ville de Osh, ou à WECF. Comme le confirme le personnel de CAAW, « nous pouvons directement aider les victimes, en apportant  des soins médicaux et un soutien psychologique, puis aider ces jeunes femmes à trouver des solutions de long terme. »

Risques de maladie liée à l'eau
La violence a également entraîné un risque accru de maladies infectieuses. Des cadavres ont été trouvés dans les sources d'approvisionnement en eau et le risque de maladies liées à l'eau est en augmentation. Le soutien est donc également nécessaire pour l'approvisionnement en eau potable. Comme de nombreuses maisons ont été brulées, la reconstruction de ces maisons avant l'hiver est une priorité. La plupart des organisations d'aide internationale avaient cessé leurs activités pendant la semaine de violence, c'est pourquoi CAAW était pratiquement la seule organisation locale fournissant de l'aide humanitaire d'urgence.  Fedde Jorritsma, chef de projet à WECF vit à Bishkek: « C'est vraiment terrible ce qui se passe ici.  Pour autant que je sache le personnel de nos partenaires est indemne mais tout le  monde connait quelqu'un qui a été victime de violences durant ces deux dernières semaines.  Les gens sont tristes et ont honte de ce qui s'est passé dans leur pays » 

Le référendum apporte de l'espoir pour la paix et la stabilité
Les Ouzbeks et le gouvernement kirghize ont essayé de renvoyer les réfugiés dans leur villages, mais le lieu de plus de 750 000 réfugiés demeure inconnu, beaucoup d'entre eux ont peur de retourner.  Presque 70% de la population ayant le droit de vote, ont pris part au référendum hier, et en grande majorité ( > 90%)  ont voté pour le passage d'une présidentielle à un système parlementaire.  Les résultats indiquent que la majorité de la population kirghize veut la paix et la stabilité. Après 2 révolutions contre 2 présidents et leurs famille - accusé de corruption et d'incitation la violence,- les citoyens kirghize de toutes origines ethniques mettent leur espoir dans un système parlementaire. Le référendum pourrait apporter un changement historique car le Kirghizstan serait alors le premier et le seul pays parmi les cinq d'Asie Centrale à passer à un système parlementaire.  Le référendum soutien la position de Rosa Otunbayeva, qui sera présidente par intérim  pour un an et demi, avant de céder le pouvoir au Parlement.

CAAW
L'Alliance d'Asie Centrale pour l'Eau et fonds publics Mehr-Shavkat, basé à Osh, œuvre pour l'amélioration des conditions de vie de la population rurale, notamment à travers  l’ accès à l'eau, l'assainissement et l'hygiène dans les communautés ethniques mixtes rurales du sud du Kirghizistan, en Ouzbékistan et au Tadjikistan, en mettant l’ accent sur la participation des femmes.
Le travail de WECF au Kirghizstan
Le réseau environnemental et féminin WECF, femmes en Europe pour un Avenir Commun, a sept organisations partenaires au Kirghizstan qui oeuvrent pour réduire la pauvreté et l'améliorer le niveau de vie des populations les plus pauvres. Ceci inclut l’installation d'énergies renouvelables comme des capteurs solaires, et l’amélioration de l'efficacité énergétique par l'isolation des maisons, mais aussi l'approvisionnement en eau et l'assainissement pour les écoles et les foyers individuels en milieu rural. WECF agit également à travers le plaidoyer en Asie Centrale afin d’influer sur les politiques environnementales.



Related News

Reinforcing capacity building on waste water treatment in An Oston
During a five days' workshop, the engineers Stefan Deegener and Tobias Ulbrich, have brought the expertise and experience to the villagers and decision makers of An Oston
14.05.2018

SDG6: Leave no-one behind
Stakeholder consultation on water and sanitation in Bokonbaev, Kyrgyzstan
29.11.2017

Onsite wastewater treatment: hands-on-workshop in An Oston, Kyrgyzstan
A hands-on-workshop on wastewater treatment was organised in An Oston to give villagers the capacities to manage their waste water.
25.09.2017

Women2030: Women’s leadership in the Agenda 2030
Central Asian Workshop, February 26 – 27, 2017, Bishkek, Kyrgyzstan
28.02.2017

Empower Kyrgyz women in using green technologies – Support the ecological transition!
Active Kyrgyz women are building a sustainable and eco-friendly resource centre as little actions can make great things happening. Take part in these changes!
15.12.2016