WECF International

WECF Deutschland

WECF Nederland

Facebook

Twitter

YouTube


One Planet Summit : une mobilisation internationale pour si peu d'engagements des Etats!

12 décembre 2017: le bilan de WECF et du RAC

12.12.2017 | Anne Barre et Véronique Moreira




Le One Planet Summit aurait pu etre l'occasion de faire enfin décoller l'ambition des Etats en matière de politique climat pour s'assurer de rester en dessous des 1,5° C, température maximum pour maintenir à minima les équilibres terrestres.

Malheureusement cette occasion a été manquée! Certes, quelques initiatives venant de pays du Sud, du secteur privé ou de la banque mondiale ont frappé les esprits, mais les Etats, la France incluse, ne montrent toujours pas de véritable volonté de changer d'orientation ni d'échelle en matière d'investissement climat.

Retrouvez ici le communiqué de presse du Réseau Action Climat

Particulièrement décevant: aucune annonce, pas meme de la France, de soutien financier au Plan d'Action Genre adopté tout récemment à la COP23! Ce plan apporte pourtant la reconnaissance que la participation pleine et entière des femmes dans les politiques climatiques a un véritable impact transformationnel, tant sur le pan de l'atténuation que de l'adaptation. La France, qui déclare faire de l'égalité femmes-hommes une priorité nationale, aurait pu saisir l'occasion de montrer comment elle entend mettre en oeuvre cette priorité dans ses politiques climat. Mais il n'en a rien été.

Aussi, WECF soutient l'Appel des ONG de la plateforme genre et développement pour une finance climat qui intègre pleinement l'égalité de genre:

Retrouvez ici l'Appel des ONG de la plateforme Genre et Développement francaise

Nous continuerons de nous engager et de demander aux Etats des politiques climat beaucoup plus ambitieuses, promouvant les droits des femmes et leur participation pleine et entière.

 

Véronique Moreira, Présidente de WECF France

Anne Barre, Coordinatrice du Plaidoyer Genre et Climat, WECF International